SOS chauves-souris !

Le réseau SOS Chauves-souris a pour objectif avant tout de vous rassurer, assurer un sauvetage, un transfert ou des soins appropriés, discuter des aménagements ou solutions envisageables pour vous permettre de cohabiter en toute tranquillité avec les chauves-souris.

Vous avez trouvé une chauve-souris blessée ?

Contactez vite le Centre de Soins de la Faune Sauvage 04-05 : Michel Phisel saura vous conseiller pour son sauvetage et pourra accueillir la malchanceuse dans son centre pour la remettre sur pattes et lui permettre de reprendre son envol rapidement !

 

ATTENTION !!!

Les chauves-souris étant toutes protégées par la loi, il est interdit à toute personne autre qu'un soigneur agréé ou scientifique disposant d'une autorisation de capture de les manipuler et de les transporter.

 

Pour en savoir plus sur la conduite à tenir en cas de découverte d'une chauve-souris blessée ou affaiblie  : https://www.sfepm.org/sos-chauves-souris.html

Des chauves-souris se sont invitées chez vous ?

Les constructions, dans toute leur diversité (caves, greniers, granges), présentent souvent des conditions d'accueil intéressantes pour les chauves-souris. A partir du mois de mai et jusqu’en septembre, les femelles se rassemblent dans les combles pour pouvoir mettre bas et élever leurs petits. Cette cohabitation se fait dans la majorité des cas sans encombre. Les chauves-souris sont des animaux généralement discrets et leur présence n'est parfois découverte qu'après des années.

Si vous hébergez une colonie chez vous, vous pouvez simplement signaler leur présence à votre spécialiste local (voir coordonnées ci-dessous). Ces informations sont précieuses pour étudier l'abondance et la répartition des espèces et mieux les protéger.
Dans quelques rares cas, les bruits des chauves-souris (cris, « grattements ») ou la présence de crottes et d'urine, peut occasionner une gêne chez les occupants des lieux. Si la présence de crottes et d'urine devient préoccupante, la pose d'une bâche sur le plancher (du grenier, notamment) peut être envisagée. Pour les colonies où les excréments tomberaient à l'extérieur (en terrasse), un petit coup de balai devrait vous débarrasser de ce désagrément ! Des solutions peuvent aussi être trouvées au cas par cas, notamment à l'aide des réseaux associatifs locaux : n’hésitez pas à contacter un spécialiste près de chez vous (coordonnées ci-dessous).

 

Pour en savoir plus sur ces petits locataires : https://www.sfepm.org/sos-chauves-souris.html